image

Ce mercredi 15 juillet, le nouveau Premier ministre, Jean Castex, a annoncé dans son discours de politique générale « un plan pour la jeunesse » ainsi qu’une revalorisation de la prime de rentrée scolaire.

A la tête du nouveau gouvernement, Jean Castex promet de mettre la jeunesse au cœur de son action.  « 700 000 jeunes vont bientôt se présenter sur le marché du travail, a rappelé le nouveau Premier ministre dans son discours de politique générale prononcé ce mercredi 15 juillet. Aucun ne doit se trouver sans solution. Des mesures très fortes ont été annoncées pour soutenir l’apprentissage. Un plan pour la jeunesse sera discuté avec les partenaires sociaux ce vendredi. »

La veille, lors de son interview télévisée du 14 Juillet, Emmanuel Macron annonçait une exonération exceptionnelle des charges aux entreprises pour faciliter l’embauche des jeunes en difficulté. Le dispositif, qui doit durer entre un et deux ans, s’adressera en particulier aux jeunes ayant de « faibles qualifications », a assuré le président de la République. Autre annonce : la création de 100 000 nouveaux contrats en service civique dans les six mois à venir ... en plus des 140 000 actuelles.

[...]

Le chef de l’Etat souhaite également la création de 200 000 places dans des formations qualifiantes supérieures et de 300 000 projets et contrats d’insertion, qui doivent permettre « d’aller chercher les jeunes (…) les plus loin de l'emploi, qui n'ont pas réussi à trouver (…) l'entreprise qui leur signent leur contrat d'apprentissage ou leur alternance ».

L’exécutif s’engage par ailleurs à augmenter l’allocation de rentrée scolaire de 100 € de manière exceptionnelle en septembre. « Le plan pauvreté lancé par le précédent gouvernement sera poursuivi et amplifié en fonction de l’évolution de la conjoncture », ajoute Jean Castex.

Extrait de l'article "Emploi des jeunes : les annonces de l'éxécutif" de Marie Nahmias - www.ash.tm.fr